13/06/2004

Ca commence bien et puis ...

ca se casse la figure à chaque fois.  Je ne comprends pas pourquoi mais ca finit toujours de la même manière.  Comme d'habitude, ca allait trop bien, c'était trop beau que ca continue.  On avait passé une chouette semaine.  On s'était dit qu'on ferait quelques trucs ensembles les prochains jours et puis d'un coup d'un seul, tout bascule.  On se voit au même endroit, ca commence normalement et puis en cours de soirée, revirement de situation.  Ca n'est plus pareil.  Les "on verra" arrivent.  Les "je ne sais pas ce que je veux" aussi.  Les belles paroles des jours précédents n'ont plus lieu d'être.  L'alcool aidant, on se lache et on dit ce qu'on a sur le coeur.  Et la c'est le coup de massue.  "Je ne suis pas prêt pour une relation suivie, j'ai encore envie de m'amuser, je ne sais pas ce que je veux, je suis égoiste et je n'ai envie que de penser à moi".  Attends, que s'est-il passé là ?  Il y a 24 heures tu voulais en profiter. Tu m'envoyais des sms extraordinaires.  On allait avoir quelques jours de congés ensemble et tu me proposais qu'on fasse quelque chose.  Tu me donnais ton horaire de travail pour la semaine avenir avec les commentaires des jours ou tu passerais chez moi et puis la tu changes d'avis.  Tu ne veux plus t'engager, tu veux de la liberté, tu ne veux rien promettre que tu ne saurais tenir, tu ne veux pas me faire de mal.  Ben là c'est trop tard, c'est déjà fait.  Je ne t'avais rien demandé moi, au contraire j'avais refusé tes avances.  Et puis je ne sais pourquoi j'ai cédé.  Je ne te demandais rien et toi tu voulais m'offrire quelque chose.  Je t'avais dit que ca me faisais peur, que je n'étais pas prête pour une relation sérieuse, que j'étais fragile et tu m'as dit de laisser faire, que tu te sentais bien avec moi, qu'il fallait profiter et voire ou ca menerais.  Je t'ai cru et j'ai laissé faire.  C'était bien en effet, on a passé une bonne semaine.  On a beaucoup parlé, on s'entendait bien effectivement.  Et puis là vendredi soir, tout a basculé, pourquoi, comment ?  Je n'en sais rien, je n'arrive pas à comprendre.  Tu disais vouloir changer de style de vie, plus trop de sortie en boite, d'autres activités.  Je t'ai proposé un concert ou j'avais des tickets gratuitement, tu as accepté et ensuite tu m'as reproché, pendant notre semblant d'explication, que ca allait trop vite. Les tickets t'impliquaient trop dans la relation.  J'ai pas tout suivi.  Je sais qu'en 24 heures, je suis passée de la princesse à la reine des pommes.  Pourquoi doit on toujours souffrir, pourquoi doit-on toujours subir.  Je ne demandais rien, j'étais là simplement à m'amuser, à danser. Tu es venu, tu m'as voulue, j'ai résisté, tu as insisté, j'ai craqué et là tu m'as plantée.
Je n'ai plus envie de souffrir, je n'ai plus envie de tout ca. J'ai envie qu'on me laisse tranquille surtout quand je ne cherche pas.

11:49 Écrit par Catseyes | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

Commentaires

Quand les goélands s'envolent "Je n'ai plus envie de souffrir, je n'ai plus envie de tout ca. J'ai envie qu'on me laisse tranquille surtout quand je ne cherche pas."

C'est là mon éternel dilemme... et c'est pour cela que je me retrouve tellement dans ton post. Etre en attente, c'est être déjà faire l'équilibriste, et le sol est si bas, c'est vrai... cela donne le vertige.

Et pourtant... ces moments sont si précieux, ne valent-ils pas le coup?
A chacun de trouver "sa" réponse...

Écrit par : ptitanne | 13/06/2004

. Je croirais moi!
Tjs ces pourquoi, tjs ces claques...je suis trop mal placée pr te dire quoique ce soit...hormis...tiens bon!

Je c que c pas facile du tt...et ds ces cas là, faut s'accrocher.

gros bisous

Écrit par : englishbob | 13/06/2004

tu sais... tout ce que tu as en toi.... énorme smack

Écrit par : valou | 13/06/2004

*** J'ai beau me dire qu'après quelques revers je tomberai sur le bon, mais il se laisse désirer le prince charmant et en attendant, on a les joues rouges des soufllets reçus ... ce doit être la tare des filles ...
Grosses bises,

Écrit par : Bridge | 14/06/2004

... Qui ne me veut pas, ne mérite pas...

On y gagne en y croyant...

Écrit par : ZEr0rama | 14/06/2004

*** Avant de rencontrer G., je suis également tombée sur des indécis de première .... J'ai quand meme rencontré G. ... Garde espoir ... Bisous

Écrit par : Chloé | 14/06/2004

On est tous ... passés par là et certains y sont encore...

Le temps de se refaire, le temps de passer du baume, le temps de panser la plaie...

C'est que ce n'était tout simplement pas le bon ;-)

Écrit par : Frank | 14/06/2004

pfff... Et on dit que les nanas ne savent pas ce qu'elles veulent...

Écrit par : rutabi | 14/06/2004

Les commentaires sont fermés.