18/10/2006

Petits changements

Je me fais rare ici mais il y a eu des petits changements au niveau boulot. Vendredi je recois une invitation de la DRH pour une meeting avec une supérieure.  Pas de sujet dans l'invitation et ma chef n'y est pas conviée.  Hoho  que vont-ils encore me reprocher ?  J'analyse la situation : pas de cris, pas de colère, pas de mauvaise humeur, ni de mauvaise volonté, je ne vois pas ce qu'on pourrait me reprocher si ce n'est mais arrivées tardives.  Mais bon je ne suis pas responsable.  Le traffic entre Verviers et la capitale est de plus en plus dense, les accidents de plus en plus nombreux et il n'est pas rare que je sois 2h00 - 2h30 dans ma voiture le matin.  Mais je ne peux rien y faire, je pars déjà un quart d'heure plus tot en général, vais pas me lever à 4h du mat non plus.  Donc j'attends patiemment la réunion et sur ces entres-faits, ma chef vient me prévenir qu'on l'a avertie de la réunion et que je n'ai pas à me tracasser, ce n'est rien de négatif.  J'avais vu la DRH qui n'était pas au courrant de cette réunion, donc c'était tout de même un peu angoissant.  En fait, j'ai une collègue absente depuis 2 mois et dont le certificat a à nouveau été prolongé et on m'a juste demandé de la remplacer.  Ha ben c'était ca, je m'étais inquiétée pour rien.  Donc depuis lundi j'ai une nouvelle fonction et la collègue qui a assuré l'intérim me met au courrant petit à petit.  Du coup j'ai pas trop le temps de venir ici ou sur les blogs.  Sinon week-end assez calme.  Samedi matin j'ai déposé mon meilleur ami à Zaventem, il partait voir sa copine à Marseille pour le week-end.  Dur dur de quitter l'aéroport, j'aurais bien pris l'avion de 12h25 pour monastir.  Ensuite je suis passée à la braderie à Ans, bof il n'y avait pas grand chose et puis j'ai décidé de faire des économies donc.  J'ai passé la soirée avec une copine plus vue depuis 2 mois.  Chouette soirée, on a parlé de nos vacances respectives : le Maroc pour elle, la Tunisie pour moi.  Petite papote bien sympa.  Dimanche par contre, pas envie, ni de bouger, ni de regarder la télé, rien.  Un petit coup de blues, l'envie qu'il soit près de moi, qu'on passe une après-midi poupoune tous les deux, je l'ai d'ailleurs appelé 2 fois, j'en avais besoin.  Mon premier appel l'a ravi, il était aussi content de m'entendre, le second l'a d'abord inquiété, il pensait qu'ily avait un problème, mais je l'ai vite rassuré et lui ai simplement dit qu'il me manquait trop et que j'avais besoin d'entendre sa voie.  Il était très content et émus de ce message.  Vite vite que ce mois d'octobre passe le plus vite possible qu'on soit réuni

10:04 Écrit par Catseyes dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : zaventem, boulot, changements, manque |  Facebook |

Commentaires

Un petit coucou... ...pour te dire que je suis toujours la suite de l'aventure de ta vie que tu décris si minutieusement. J'aime bien venir te lire, tu rends bien l'ambiance d'une femme amoureuse en attente du prochain rdv...
C'est gai quelqu'un qui voit le futur de façon positive, ça fait du bien!
Bon week-end,
Benoit.

Écrit par : sweetvinyl | 20/10/2006

Les commentaires sont fermés.